Bienvenue sur notre site internet !

Située à Coursan, entre Narbonne et Béziers, l’Asinerie du Rivage est un lieu d’élevage d’une race asine rare : l’âne des Pyrénées. Depuis 2009, nous élevons et valorisons nos ânes autour de différentes disciplines (bât, traction asine, attelage, selle, …) Nous proposons également dans notre boutique toute une gamme de cosmétiques naturels fait à partir du lait de nos ânesses. L’ Asinerie est aussi un lieu d’accueil et d’échange autour de visites commentées gratuites de l’exploitation. Les visites se terminent généralement avec un moment de partage avec la dégustation de notre lait, notre miel ou encore avec l’essayage de nos cosmétiques.

Accéder à nos différents espaces !


! NOUVEAU !

Frais de ports offerts dès 50€* d'achat

LA BOUTIQUE

 

Découvrez notre gamme de cosmétiques enrichie au lait d'ânesse .

Notre boutique en ligne  !

Nos points de ventes ici !

 

Nous sommes ouverts du lundi au vendredi de 14h00 à 18h00.

Trois visites guidées dans la journée : 14h00 (traite*), 15h30 et 17h30 (traite*).

06 82 07 79 67

(* la traite des ânesses peut varier en fonction des périodes de l'année)

Fermée samedi, dimanche et jours fériés

 

* France Métropolitaine uniquement


SAILLIES 2019

 

Le calendrier 2019 des saillies est ouvert. Réservez dès à présent le Baudet de votre choix par téléphone au 06.82.07.79.67. Nous vous conseillons cependant les mois de février et mars 2019 pour favoriser les naissances 2020 sur la période printanière.


ÉCOPASTORALISME 2019 

 

Le calendrier 2019 des chantiers d'écopastoralisme est ouvert. Réservez dès à présent la période de votre choix par téléphone au 06.82.07.79.67. 


 

 

 

 

 

NAISSANCES 2019 ET VENTE D'ÂNES

La période d'avril à août est très spéciale pour l'Asinerie du Rivage avec l'accueil des petits nouveaux. Vous pouvez suivre leur arrivée sur notre Facebook. Vous trouverez également les détails de leur filiation ici pour 2019. Les ânes à vendre sont également présentés ici .

Gardez le fil de l'actualité avec notre espace facebook !